11 mars 2018

À ma cousine

dimanche/le•petit•peuple•s’égos ille•les•hommes•dorment•encore• peut-être•font•l’amour/entre•le s•herbes•humides•musardent•les•chats•toutes•moustaches•en•évei l/le•frais•du•matin•entre•par•l es•baies•ouvertes/une•cousine/l a•plus•jeune/est•morte•cette•nu it/les•souvenirs•me•restent•nou s•n’avions•plus•de•présent•à•pa rtager•depuis•longtemps/le•sole il•dessine•des•rayons•de•miel•s ur•l’arrondi•de•la•colline/touc her•velouté•à•défaillir•de•joie /ma•cousine•repose/loin/elle•se •donne•à•la•joie•de•devenir•lég... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2016

Le chaos et le papillon

Le chaos précède toujours un nouvel équilibre, m’a appris une amie scientifique. Et il faut donc en passer par là pour se transformer.Ouvrir un cocon avant que le papillon ne soit prêt à en sortir, c’est s’exposer à voir un être hybride, plus tout à fait chenille, pas encore papillon. Un innomé qui ne pourrait survivre ni comme chenille, ni comme papillon. Innomé que l’on appelle toutefois chrysalide.Et pourtant dans le programme de vie de la chenille, la totalité des compétences du papillon est enregistrée. Mais à mi-parcours, dans... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 janvier 2016

L'ornithorynque et l'homme

La saison de l’automne me questionne toujours. Pourquoi tant de vie déployée, ces feuilles sur les ramées, ces hautes canopées, dans un éclat de roux, d’or, de pourpre, d’orangé, se détachent-elles un jour pour revêtir le sol d’un tapis qui, le temps passant va devenir brun, sale, à force d’être piétiné mais surtout privé de sa sève ?Oui, oui, on sait bien, pour devenir humus, terreau, nourriture chaleureuse pour la poussée d’autres graines, pour aider les pousses à grandir un peu mieux.Rien, dans la nature, n’est au hasard. Et... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,