27 février 2016

Saisir l’insaisissable.

Un jour, c’était en montagne, un torrent, une prairie, quelques fleurs, un air pur comme il se trouve là, loin de nos villes embuées de gris, et puis les hautes cimes encore poudrées de neige. Le silence s'émaillait des cris aigus des marmottes et des aigles. Un silence, le silence, le vrai, celui dans lequel se dissolvent les pensées et les préoccupations.Une chevelure blanche s’accrocha aux rochers, s’effilochant en traits, s’étirant dans le bleu et puis disparaissant en petits pointillés et sans cesse renaissant en gros rouleaux... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,