13 décembre 2015

Ils se taisent.

  https://www.youtube.com/watch?v=Luz5g-doa34 Ils se taisent. Ils n’attendent plus. Leur lente désespérance pleure au-dedans en silence. Ils ne croient plus au monde. Ils ont tant accumulé de larmes et de tristesse sourde.Un sourire parfois se pose sur leurs lèvres, en ultime élégance avant que de sombrer. Leur peau, à force d’être trop blanche, en est devenue grise. Ou bien, elle a cette couleur cuivrée de ceux qui vivent trop dehors, qui ont trop bourlingué. Elle est parcheminée, gravée de longs sillons qui coupent en deux... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 décembre 2015

Folies

L’extrême douleur creuse parfois en l’être un abîme insondable. Sidération devant l’innommable, tant les mots semblent loin pour pouvoir enfermer la douleur. Sidération devant l’incompréhensible, tant l’abomination ne se peut être prise avec soi, comprise donc, de peur d’être souillé, blessé deux fois.Parfois c’est la folie qui devient le seul langage possible pour donner à voir cette douleur, pour lui permettre d’être. Langage pour initiés ou pour cœurs déjà creusés par des douleurs anciennes. Pour les autres, absence. Pour tous,... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,