15 mai 2017

Michel

L’ami s’en est allé et je porte ma peine. Malgré l’oiseau qui chante au printemps foisonnant. L’ami s’en est allé, sa voix grave et chaude ne m’invitera plus à la joie de danser. Il ne me dira plus « continue, tu le dois, pour eux, pour les petits qui attendent ta voix, pour moi aussi un peu, pour cette lumière en plus que tu ajoutes au jour » L’ami s’en est allé. Je peine à le trouver au beau milieu du ciel là où, dit-on, dansent les anges avec le petit peuple ailé. L’ami s’en est allé. Avec élégance. Vite. Hier encore partageant... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,