Coups de gueule, coups de coeur, mes écrits de traverse,  questionnements et prises de conscience...du moment

06 décembre 2018

Les gamins et la banquise

Longé le jardin du Luxembourg hier. Une expo photos sur les grilles. En nuances de bleu, de blanc, de gris, de noir. La banquise. Une tristesse s'est emparée de moi: ce qui est loin, nous l'oublions, ceux qui sont loin, nous n'y pensons pas. Une goutte d'eau peut fendre un rocher. Une graine peut percer l'écorce de la terre. Ainsi nos actes ne sont pas anodins. Aucun d'entre eux, même si nous n'en percevons pas les effets immédiats sur nous, autour de nous. Nous agissons comme des gamins, pour beaucoup d'entre nous. Il n'est pas... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2018

Les oiseaux de passage

Ils se posent là. Las. Pour mieux reprendre leurs forces: la vie parfois use. Un peu de terre au milieu de nulle part. Une terre cernée d'eau de toutes parts. Une terre sur laquelle pousse l'arbre de vie. Une terre féconde. Des racines profondes. Les oiseaux de passage ont en leur coeur la mémoire d'un ailleurs, serein, riant, où ils pourront faire enfant. Chercher cette île.   Encre Mauve 4 décembre 2018
Posté par Encre mauve à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2018

Les tisserandes

     Je les connais. Enfin pas toutes. Ce sont surtout des femmes. Des tisserandes.Leur tâche? Rapiécer le tissu déchiré du monde, recoudre ça et là de nouvelles étoffes, tissées exprès pour ce coin de voile lourd, surfiler les bords afin qu'il ne s'effilochent pas jusqu'au milieu du lé, créant une béance, entrelacer des fils patiemment pour colmater un trou, repasser les faux plis, amidonner ce qui serait trop lâche et qui ne tiendrait plus, en vêtir le pauvre, le dénué de tout, de tout espoir surtout que... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 17:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 novembre 2018

Clap de fin

Soirée découverte de deux secrets de famille (grâce aux archives en ligne de ma ville de naissance): Une de mes grand mères se marie à 16 ans et demi, enceinte très probablement, et met au monde 7 mois plus tard une petite fille morte née. J'ai toujours cru que ma mère était l'aînée de sa fratrie... L'histoire continue; cette grand-mère meurt en couches à 28 ans, mon grand-père se remarie avec une des jeunes soeurs de ma grand-mère. Trois ans plus tard, un garçon naît, mort né. Cela n'a jamais été dit. Voilà pour les deux secrets.... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 07:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 septembre 2018

Le sacré business de l'éveil

Facebook m'a suggéré d'aimer je ne sais plus quelle page proposant de s'inscrire à une conférence d'un "éveillé". [Un bref calcul en passant: 130€ pour 8 heures de séminaire, repas et hébergement non compris évidemment. À raison de 30 personnes présentes, car le monsieur est connu, ça fait tout de même: 3900€ pour 8 heures (4 le samedi et 4 le dimanche) soit 487,5 de l'heure. On enlève les charges, impôts et autres prélevements, disons 50% cela fait 243€ de l'heure. Et même si on retire 75% il reste 121€ de l'heure, soit 975 € pour... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

Maître ou ne pas maître!

Petite conversation avec ma soeur hilare qui venait d'écouter les actus et d'entendre que quelqu'un organisait des stages- payants bien sûr- pour apprendre aux gens à aller se connecter à des arbres. Il faut dire que ma soeur n'a pas empilé comme moi stage sur stage et qu'elle a encore une fraîcheur que je n'ai plus -même si elle non plus n'est plus une perdrix de l'année :D Adoncques elle me suggérait d'organiser des stages, vu tout ce que je sais faire et comme ce serait payant les gens viendraient. Car en fait, le fait de payer... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2018

L'homme qui saluait le soleil

  Sortie à pied entre deux ondées, sans plus d'ambitions que de marcher suffisamment longtemps pour prendre l'air, je regardais les arbres et arbustes en floraison, magnolias, forsythias, pommiers du japon, et puis là-haut le ciel bien chargé mais néanmoins encore bleu par endroits avec le soleil encore visible. De loin, je vois un homme sortir de chez lui, se tourner vers l'ouest, s'incliner, les mains jointes comme le font les orientaux puis se diriger vers sa boîte aux lettres. Visage d'extrême-oriental. Je m'approche de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Jeudi saint, pas d'espèces

Conversation surréaliste à un guichet de la RATP hier. Je voulais payer un carnet de tickets en espèces: moins j'utilise ma carte bancaire et plus je suis contente. L'homme au guichet me dit ah! non, c'est en carte bancaire qu'il faut régler. Moi: je n'aime pas ça, vous ne prenez plus les espèces. Lui: de toutes façons, nous sommes jeudi saint. Alors... Moi: ah ouiiiii, c'est sûr (c'est le jour où les chrétiens se souviennent de la trahison de Judas pour quelques pièces d'argent- d'or? et s'abstiennent de se servir d'argent) Lui:... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2018

Contrepoint

Jour gris. Gris de pluie. Certains enterrent leurs morts. D'autres vont passer un scanner parce que les marqueurs tumoraux sont mauvais. Gris de honte. Une vieille femme a été assassinée pour son appartenance à une religion. Gris de tristesse. Une jeune femme, nièce d'amis, 25 ans, se bat contre un kyste dont l'enzyme qu'il contient attaque son pancréas. Gris de peur. L'homme se méfie de l'homme, partout sur la terre. Le lycée autogéré de Paris a été attaqué par des militants d'extrême droite. Contre ce gris, en contrepoint, les... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2018

Rencontres au fil de l'eau et de la terre

Petite marche à pied de 3 kilomètres, pour aller chercher deux endives et 500 gr de champignons. On m'a d'abord fait un signe gracieux. Puis j'ai croisé une dame qui cherchait une association qui donne des cours de FLE, ce qui m'a permis de découvrir un centre socio-culturel qui propose des réunions philo, des réunions gâteaux, et les fameux cours de FLE (ça, ça m'intéresse: pas besoin de prendre la voiture pour aller donner de mon temps). Puis j'ai rencontré une autre dame à la caisse qui était venue acheter un paquet de gros sel... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]