01 décembre 2015

L'instant allait venir

L’instant allait venir. Le suivant.Ce serait le temps d’après le temps.Un temps plein de promesses et de tendres caresses.Il attendait, patient, que ce soit le moment.Il regardait la terre, les femmes bêtes de sommeLes ongles noirs d’enfants aux décharges des villesLes hommes aux lourds regards de haine et de colèreIl voyait les éclairs qui apportaient la mort,Ô pas ceux de l’orage et de la pluie féconde,Non, c’étaient ceux que crachent les armes et les bombes.L’instant allait venir, saisissant.Ce serait la vie d’après la vieSon... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 novembre 2015

Le lac

Ses yeux d’azur profond, et l’eau de sa tendresseIl les porte enchâssés en gemmes de caressePour elle, il a marché sur les chemins du mondePour elle, il est allé sur les hautes montagnes Là où l’air est si pur que le regard se perdLà où silencieux, planent les grands oiseauxLà où les mots s’envolent et libèrent l’espritLà où les rochers roux se dressent et trouent le ciel Il a cueilli pour elle des ancolies sauvagesA peine dépliées sous le soleil de maiIl a caressé, tendre, leur robe de satinComme sa peau à elle, au tout petit matin... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 novembre 2015

Les eaux lustrales

Son bleu clair du cristal, les étoiles au ciel pleurent,Les yeux de la lumière sont tristes sous le voile.Le matin reviendra réallumer le jourUne autre fois encore, malgré le sang versé. La vie regarde et songe à ces bêtes à deux pattesQu’elle avait voulu nobles et qui rampent au sol.Comme une mère patiente, elle guette l’instantOù la masse critique balayera le joug. S’écoule le fil du temps, s’écoule le flot de sang,La blessure de l’absence se déchire à jamais.Mais l’arbre dans le champ s’étire vers la lumière,De quoi peut vivre... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2015

Salento René Aubry

  Mandoline, ventre rond, notes cristalLe large souffle sa brume légèreIls avancent, le sable est encore chaudDemain, ils le savent, sera beau,Tissé de leurs deux mains uniesEt de leurs cœurs à l’unissonLa lune pose un filet d’argentEn mille étincelles éclatéSur la surface de l’eau calme Mandoline et violon, notes frissonLes chevaux du vent sont au préIls paissent, sous le ciel apaiséIls rêvent de ce pays immenseOù s’étirent les plaines de caillouxEt où dansent les oursAutour d’un feu de boisQuand la vieille sorcièreEmpoigne... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2015

Graines de rêve

Avoir le cœur si lourdQu’il se défait en pluieSur le tapis froisséDes feuilles déjà mortes Regarder ce qui vient,Ecrit dans les prémissesA l’encre des sueursDe ceux qui sont tombés Sentir le poids de vivreNe pouvoir l’écarterSe trouver bien petitFace au colosse argent S’enfoncer dans la nuitPour y chercher la paixNe plus voir une étoileQui montre le chemin Et entendre une voixBienveillante et amieUne voix qui exhorteA mener le combat A porter loin et fortLes mots d’amour tissésAvec ceux de révolteJaillis du tout profond Où... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Pétillements

Ces yeux posés diamants sur l’émeraude tendre,Ce cristal qui s’élance de la source d’eau claire,Ces bulles comme miroir de l’infini du cielEt l’image reflétée en chacune d’entre elleDe l’émerveillé devant l’instant qui passe.L’azur capturé par la fragilité fugace,Annoncé au profond de nos obscuritésEn gouttes tremblées de jade doré.Collier de perles de nos prières lancées,Parure dérisoire face à l’absurditésur l'océan de nos cœurs désarmés,Nos sourires, notre joie en semailles.Que les eaux de nos peines fécondentSans relâche les plus... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2015

Gris de Payne

Est-ce le gris de Payne qui inonde le cielAu petit matin blêmeOu le givre tombé sur les derniers pétales?Des larmes s’effilochentAu détour de mes cils, au profondDe mon cœur.La peine remonte en bulles de l’étangDe mon âme.J’avais pourtant jeté la pierreBien loin,Regardé tous les cercles se défaire.Elle est làInstallée pour longtemps en compagneDes joursEn hôte des longues nuits obscures. Mon filsConnaîtras-tu un jour cette villeApaisée,Marcheras-tu sans crainte les cheminsDe ce monde,En tenant par la taille ta belleAux cheveux... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2015

La nuit

La nuit était venue.Et avec elle le froid.Le faste aux mille feuxD’incarnat et de pourpreS’était décomposé. Il ne restait du jourQu’une longue trace d’orAllongée sous un amas de gris.Et cet or rayonnait une lueur étrange.On eût dit un souffle, une haleineChaude pour repousser l’obscur,Inflorescence d’un paradis perduRéminiscence de notre bel été. L’ocre s’embrumait de doruresEn dentelles ourlées avec délicatesseL’obscur avec le temps avalait la lumièreUn cercle étincelant enveloppa la terreEn ultime sursaut, révérence solaireAvant... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2015

Dans la douceur d'un soir d'automne

Dans la douceur d’un soir d’automneIls sont tombés sous le vent                                  Le vent de la mitrailleFrêles feuilles au printemps de leur vie Dans la douceur d’un soir d’automneLeur sève vive et leur sangOnt regagné la terreA jamais dans un cri de détresse Dans la douceur d’un soir d’automneIls dansaient ou ils fumaient,Ils buvaient à la... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2015

La vie

Une étoile dans l’obscur du ciel,Cette nuitUn chant d’oiseau dans le clairDu matinDes arbres qui s’étirentAu loinLe rose déposé sur le flancDu nuageLes gouttes de rosée aux feuillesDiamantsLe sourire d’une amie et ses yeuxEmbués La vie l’emportera sur l’ombre,Ses fusils.La vie, dans nos mains réunies,Nos chantsDans les poèmes que l’on ditAux enfantsDans les rondes et les dansesLégèresLa vie, dans nos cœurs meurtrisMais aimants La vie, debout dans la lumièreL’amour pour seule bannière.   MC Novembre 2015
Posté par Encre mauve à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]