19 avril 2018

L'art de l'icône_8: Effacement

Douze ans que j’ai commencé à apprendre la technique de l’icône. Bien sûr, j’avais peint avant ; pour moi, sans prétention. Mais je n’ai jamais « fait » les Beaux-Arts : mes parents n’avaient pas imaginé pour moi de métier aléatoire. Les ayant vu peiner, trimer, il m’a semblé naturel à l’époque de ne pas les contrarier, de ne pas ajouter de l’inquiétude à leurs difficultés de vivre. J’ai donc suivi la voie qu’ils avaient choisie pour moi : étudier l’économie et l’enseigner. Avec le droit et la comptabilité.... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2018

Sophisme

Les expulsions de Notre Dame des Landes par la force ont été justifiées par notre président par le fait que les personnes installées sur les terrains l’étaient illégalement.
Elles étaient installées sur un terrain qui avait fait l’objet d’une procédure d’expropriation par l’Etat; privilège des pouvoirs publics défini comme exorbitant par le droit lorsque l’intérêt général est en jeu.Ici, la construction d’un aéroport.Construction dont le projet a, in fine, été abandonnée. Tout d'un coup, l'intérêt général battait en brèche devant,... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 avril 2018

Loi et Liberté

"La loi pour vous, c'est d'être unis, et c'est la liberté pour vous.Séparément, vous êtes des esclaves. Unis, vous êtes libres." Entretien 31 des "Dialogues avec l'Ange". Du décalogue de l’Ancien Testament aux plus de soixante codes français régissant les différents domaines de notre vie en société, nous pouvons constater l’extraordinaire inflation des textes de lois ; ceci sans compter toutes les normes édictées par l’union européenne. L’adage dit « nul n’est censé ignorer la loi ».Mais comment connaître toutes ces... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2018

L'art de l'icône_7: C'est toujours la première fois

Douze ans que j’ai commencé à apprendre la technique de l’icône. Bien sûr, j’avais peint avant ; pour moi, sans prétention. Mais je n’ai jamais « fait » les Beaux-Arts : mes parents n’avaient pas imaginé pour moi de métier aléatoire. Les ayant vu peiner, trimer, il m’a semblé naturel à l’époque de ne pas les contrarier, de ne pas ajouter de l’inquiétude à leurs difficultés de vivre. J’ai donc suivi la voie qu’ils avaient choisie pour moi : étudier l’économie et l’enseigner. Avec le droit et la comptabilité.... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2018

L'art de l'icône_6: Les visages

Un copain de mon fils avait un jour dormi à la maison. Il avait douze ans à l’époque.Lorsque je lui demandai le matin s’il avait passé une bonne nuit, il me répondit : « non, y’avait l’autre qui me regardait ».L’autre ? C’était le Christ, une icône du visage du Christ.De ces visages qui, si on se place devant, on réalise avec stupeur que l’on est regardé. Renversement de perspective. Ce n’est plus moi qui regarde l’icône, c’est elle qui pose son regard sur mon visage.Un regard droit, direct , qui semble venir du... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2018

La liberté des chats

La liberté des chats. Juchée sur une porte, la dernière arrivée contemple le monde. Hauteur de point de vue !Elle est restée là cinq minutes, comme peuvent le faire les chats, sur cette tranche de porte de quatre centimètres de large. Les deux autres, enroulées, laissent passer le temps. L’une est blottie contre moi, je sens sa chaleur irradier comme une chaufferette, l’autre plantée au beau milieu d’un canapé, coussins à gauche, coussins à droite, dort à coussinets fermés.Liberty la bien nommée est ma vigie. Elle est... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2018

L'étoffe

Se laisser porter par le temps qui passe. Ne pas trop remplir son agenda. Ne pas le remplir du tout, c’est encore mieux.Se rendre disponible. Personne n’appelle ? Personne ne vient ?Faire face à cette blessure d’abandon qui attend la moindre occasion pour se rouvrir et saigner. Se regarder en train de s’apitoyer sur sa solitude alors qu’elle a été choisie cette solitude : le temps est passé d’accepter des invitations à dîner, à danser alors qu’elles ne sont pas si tentantes que ça, pour ne pas être seul.e.Parce que... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 avril 2018

Maître ou ne pas maître!

Petite conversation avec ma soeur hilare qui venait d'écouter les actus et d'entendre que quelqu'un organisait des stages- payants bien sûr- pour apprendre aux gens à aller se connecter à des arbres. Il faut dire que ma soeur n'a pas empilé comme moi stage sur stage et qu'elle a encore une fraîcheur que je n'ai plus -même si elle non plus n'est plus une perdrix de l'année :D Adoncques elle me suggérait d'organiser des stages, vu tout ce que je sais faire et comme ce serait payant les gens viendraient. Car en fait, le fait de payer... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Martin

29 ans aujourd'hui! Mon tout petit bonhomme aux cheveux hérissés sur le crâne et au regard interrogatif a grandi. Les cheveux peinent à être disciplinés! et le regard n'a pas changé. Fidèle à lui-même, comme les bons vins, il se bonifie avec l'âge. Que la vie lui soit douce. Heureux anniversaire, Martin
Posté par Encre mauve à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

L'homme qui saluait le soleil

  Sortie à pied entre deux ondées, sans plus d'ambitions que de marcher suffisamment longtemps pour prendre l'air, je regardais les arbres et arbustes en floraison, magnolias, forsythias, pommiers du japon, et puis là-haut le ciel bien chargé mais néanmoins encore bleu par endroits avec le soleil encore visible. De loin, je vois un homme sortir de chez lui, se tourner vers l'ouest, s'incliner, les mains jointes comme le font les orientaux puis se diriger vers sa boîte aux lettres. Visage d'extrême-oriental. Je m'approche de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]