04 novembre 2015

Les clés, suite: épisode 4

Une voix semblant sortie des entrailles de la terre s'éleva: « Mais qui es-tu espèce de freluquet, pour oser t’adresser aux gardiens de la montagne, sans nous avoir présenté des offrandes ? Que crois-tu ? On ne s’adresse pas ainsi au peuple des pierres. Quel manque de respect ! Tu n’as donc jamais lu, jamais étudié, jamais écouté les anciens? Que connais-tu du monde ? Pour qui te prends-tu? C’est insupportable. Ce forgeron qui nous envoie ses apprentis sans les avoir mis en garde. Je vais les pétrifier... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 novembre 2015

Derrière le voile

Que dire qui n’ait encore jamais été dit ?Que peindre qui n’ait encore jamais été peint ?Quel chant entonner qu’aucune oreille n’ait encore entendu ?Quel parfum imaginer que personne n’ait encore humé ?Quelle étoffe créer qu’aucune peau n’ait encore jamais caressée ? Le mot du motLa couleur de la couleurLe son du sonL’odeur de l’odeurLe doux du doux Derrière le voile qui flotte entre l’ici et l’au-delà d’ici, dansent en farandole des mots qui ne demandent qu’à traverser le voile.Derrière le voile,... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 novembre 2015

Fête des Morts

J’écoutais avec attention ce matin une cinéaste récemment décédée parler de sa grand mère, évoquant cette absence dans sa vie. Une mère dont le silence sur les circonstances de la disparition de la grand-mère ajoutait au poids de chagrin qu’elle faisait porter sur l’enfant qu’était alors la cinéaste.Une famille décimée dans les camps nazis. Ses grands parents. Les grands parents de sa mère également.Une croix à porter pour les survivants.Une présence en creux de leurs vies ; une présence définie par le manque d’êtres que l’on a... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2015

Traversée du miroir

Fleurs d'au delà aux couleurs en miroir.Cette nuit, le miroir s'étire, si mince.Des mains aimées, en caresse, l'effleurent.Le monde, celui d'après, est le nôtre en reflet.Lumière noire d'un univers sans soleil,Les coeurs, frêles lucioles en quête de lumière.Etranges couleurs, miroitements subtilssur l'ombre de leurs nuits.Ils errent. Ils se souviennent de nous avoir aimés.Ils aimeraient tant pouvoir nous retrouver.Le miroir, ce soir, n'est plus noir.Flottent leurs espoirs d'une étreinte de chair,D'un baiser effleuré, d'une caresse... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2015

A ma soeur

Tu es tombée du ciel, un jourToute nimbée de poussières d’étoilesTu n’avais pas vraiment envieMais voilà, je t’attendais :On s’était donné rendez-vousUn jour de lune claireIl y a de cela tant d’années.J’étais arrivée la premièreEn avance, impatiente,Comme je le suis toujours.J’avais, inscrit dans mes cellulesCet appétit de vivre, de découvrirD’apprendre.Je savais que là-haut étaitAussi en bas, sur la terre des hommes. Toi, tu préférais danser avec les angesCompter et recompter les étoilesCourir entre les galaxiesÉvitant les... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2015

Mon automne

Vivante la lumière de l’automne.Vivants mes soixante printemps.Soixante.Une boucle lovée sur elle-même, posée sur la ligne. Mais avec une ligne dirigée vers le ciel.A côté d’elle, un œuf.Soixante.Tout n’est que rondeur et promesse de vie.Invitation au voyage. Mon enfant, ma soeur, j'aime ce voyage. Ses promesses d'à-venir. Car enfin qu’est-ce que vieillir ?Empiler une année sur une autre ?Sur la ligne du temps avancer vers sa fin ?Ou avancer sur une spirale, traverser le temps, avec une compréhension... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2015

Chant du cygne

  Dessiner dans le noir ton sourire de voyou.Laisser la lune pleine éclairer notre couche.Poser sur ton dos nu mes deux mains frémissantes.Descendre lentement vers tes cuisses musclées Revenir au présent : ton absence s’étireLe mal de toi se dissout dans le vide.Les mille liens tressés au fil de ces annéesSe dénouent un à un, il ne reste qu’un filSur lequel je marche, seule, légère plume. L’automne attire les feuilles à terreUn dernier chant du cygneL’or de l’été en point d’orgue finalTes yeux clairs flottent encoreAux... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2015

PS I love you

 Je viens de visionner de nouveau ce film pétri de bons sentiments comme seuls les américains sont capables de les réaliser.Un homme, amoureux de sa femme, laisse pour elle des lettres qu'elle découvrira après sa mort à lui; elles contiennent des indications de voyage. Son but:  l’aider à reconstruire une vie et un amour. Ceci sur fond de musique irlandaise et de magnifiques paysages.Un mélo?Sans doute. Je n’y connais rien. Je ne suis pas cinéphile.Je l’ai visionné dans tes bras. Tu l’avais choisi parmi la centaine de films... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2015

Les ronds de sorcière, suite et fin

Elle marcha longtemps. Le bout de ses pattes était bien abîmé lorsqu’elle arriva enfin. La reine l’attendait, elle avait été avertie en songe de la venue de la vieille araignée et avait préparé un festin royal, petites mouches, et autres insectes coupés en tout petits morceaux. Une fois restaurée, la vieille sage exposa le problème rencontré par son peuple. La fée réfléchit. L’heure était grave.Elle entra en elle-même et dans son cœur, elle invoqua l’Ancien des jours. Car après tout, c’est lui qui avait créé les araignées et les... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 octobre 2015

Les ronds de sorcière, épisode 1

Les arbres en ce moment se souviennent du feu de l’été. Leurs branches se carminent, s’ocrejaunissent, s’empourprent,  s’illuminent d’or. Et le soleil s’y mire avec contentement. Pressentent-elles les feuilles, qu’elles vont retourner à la terre dont les racines de l’arbre se sont nourries pour permettre à la sève de grimper dans le tronc et jusqu’au bout du moindre rameau, faisant naître à nouveau une génération de jeunes pousses ? Il en est ainsi chez les arbres. Pas de tristesse à l’entrée dans l’automne. Même pas la... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]