22 décembre 2015

Rose du solstice

https://www.youtube.com/watch?v=1ST9TZBb9v8&feature=youtu.beNuit la plus longue.Interminable nuit sans sommeilLa lumière à venir en phare au milieu de la chambre.Le grand monarque est venu me frôler de son aileAttendre que vienne le reposSa fuite échevelée dans les couloirs du temps.Le vent dehors a agité les branchesL’air était pourtant doux. Trop doux Hier, j’ai vu une rose en boutons, toute en délicatesseMême le jardinier s’étonne et s’interrogeQue sera le printemps si déjà ça bourgeonne ?Et la lune qui s’élance vers... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 décembre 2015

Petite fille

Derniers feux du couchantUn grand embrasement...La nuit était venue,de velours bleu vêtue Sur son front accrochée,brillait la voie lactéeAux branches du bouleau,lumière des gouttes d’eau Le froid et le silence,Le creux de ton absence,Tout était immobile,L’instant palpitait, fragile Là haut vêtue de voiles,Au grand ciel ton étoilePetite fille enfuieà l’orée de sa vie.   MC Décembre 2015
Posté par Encre mauve à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 décembre 2015

La rose de décembre pleure

Au creux du long hiver, les rires se sont blottisDans les racines sombres de la désespéranceLes voix d’enfants, les chants, les comptines et les dansesGisent sous les feuilles mortes, le froid les a saisis. Les hommes marchent, las, isolés dans leur bulleIls avancent sans fin vers un demain sans âmeLe ciel s’est incliné et pleure sur nos dramesOù sont passés oiseaux et doux conciliabules ?Où humer à nouveau le parfum de la rose ?Elle se meurt à Damas, sous des vapeur d'or noirSes épines arrachées ont perdu tout espoirDe... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 décembre 2015

Il est l'heure...(fin)

Le troisième leurre est spirituel. Si l’on ne peut nier que dans chacun des textes fondateurs des grandes religions et des philosophies de sagesse, on peut trouver des pépites d’or et des pierres précieuses, on peut par contre observer la collusion entre la prise en main du spirituel par des appareils, des institutions et le temporel qu’ils servent obséquieusement.Le formatage des consciences est inscrit dans la nature même des institutions religieuses. De même que les chercheurs en management ont mis en évidence la nécessité de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2015

Il est l'heure...(1)

Se pourrait-il que nous soyons assez aveugles pour ne pas voir que les masques sont tombés ? Pour ne pas aspirer à vivre autrement sur cette terre ?Pourquoi les hommes acceptent-ils aussi facilement tous les leurres qu’on leur tend pour oublier si vite qui est l’homme ?Les leurres sont à la fois matériels et spirituels. Le confort est le premier des leurres matériels, ce confort qui m’est si agréable, à commencer par moi qui m’énerve derrière mon clavier ! Pour avoir partagé quelques années de ma vie avec un... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2015

Une reine

Les hasards et les choix de la vie m’ont conduite à loger dans un camping pour de courtes périodes. J’étais en formation pour préparer la troisième partie de ma vie et passer en douceur de ma vie d’enseignante à une vie centrée autour de l’art.La première fois que j’arrivai, je rencontrai le couple responsable de la bonne marche des lieux. Un grand escogriffe, long comme un jour sans pain, un peu voûté, au sourire très doux. Et une petite femme, blonde, d'un blond presque blanc, à la frange franche, au sourire chaleureux.Puis je... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 décembre 2015

La nuit de la Sainte Lucie

C’était au cours d’une longue nuit. Celle qui précédait la sainte Lucie. Lucie, la lumière au creux de ce décembre enténébré par les querelles des hommes.Une longue limousine gris argent l’attendait pour la conduire à sa destination. Deux hommes dans cette voiture. Elle était accompagnée d'une amie.La voiture roula sur la terre ferme quelques temps, puis commença sa descente vers un lac. Elle ne parvenait pas à croire qu'ils allaient rouler sous l’eau mais ce fut le cas.Son amie flottait dans l’eau, fermement accrochée à la main de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2015

Demain

Elles ont réussi. Et elles m’ont fait un beau cadeau.Elles ? Elles, O.G, A.F, A.F., ce sont trois étudiantes de 2ème année qui m’ont proposé d’aller assister à une séance du film « Demain ».En dehors des heures de cours. Des miennes et des leurs.Moi qui ne vais jamais ou si rarement au cinéma, je leur ai emboîté le pas bien volontiers.Une bonne partie de la classe devait venir et puis certains, certaines ont été empêchés.L’une d’elles, en visionnant la bande annonce s’était dit que le film devrait me plaire.En deux... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:15 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 décembre 2015

Guérir

Elle a travaillé jusqu’à soixante six ans. Vingt ans de temps partiel pour élever les enfants, ça crée un sacré trou dans la carrière d’un enseignant. Elle était prof de philo. Elle a aimé passionnément son métier.Je l’ai retrouvée après quinze ans d’éloignement.Ses yeux si bleus, sa voix chaude et gourmande, son appétit de vivre et puis d’aimer intensément étaient toujours au rendez-vous.Elle a retrouvé mes yeux. J’ai pris quelques kilos, la cortisone aidant et l’âge par dessus. Je n’ai pas pris une ride ou si peu, elles sont... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 décembre 2015

Ils se taisent.

  https://www.youtube.com/watch?v=Luz5g-doa34 Ils se taisent. Ils n’attendent plus. Leur lente désespérance pleure au-dedans en silence. Ils ne croient plus au monde. Ils ont tant accumulé de larmes et de tristesse sourde.Un sourire parfois se pose sur leurs lèvres, en ultime élégance avant que de sombrer. Leur peau, à force d’être trop blanche, en est devenue grise. Ou bien, elle a cette couleur cuivrée de ceux qui vivent trop dehors, qui ont trop bourlingué. Elle est parcheminée, gravée de longs sillons qui coupent en deux... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,