Mes réflexions sur l'économie, la société car les deux sont indissociables

29 novembre 2018

Les géants aux pieds d'argile

Le journaliste écrit, en plein bilan des conséquences sur la consommation du mouvement des Gilets Jaunes: "Les commerçants ont d’ores et déjà subi samedi une baisse de chiffre d’affaires comprise entre 20 % et 50%, voire près de 75 % pour certaines enseignes. " Appeler commerçant les enseignes telles que Leclerc et autres qu'on sort (à l'attention des puristes, la faute est volontaire) est conforme à la définition du code de commerce. Cependant entre le commerçant, le petit, et la grande enseigne manipulée par les appétits... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2018

La peur du rouge

Au temps de la guerre froide entre les deux grands blocs, américain et soviétique, les américains ont matraqué leur population et toutes les populations sur lesquelles ils avaient une emprise (financière la plupart du temps) de slogans agitant l’épouvantail de la peur du rouge.Je ne les ai jamais connus ces slogans: mes parents étaient communistes! Eh oui, souvent, les gens modestes, c’était le cas, ceux qui n’avaient pas grand chose à perdre, et puis aussi certains intellectuels ou artistes avaient des sympathies pour l’idéal... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 11:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 septembre 2018

Pour s'envoyer en l'air, mieux vaut prendre son temps...

Comment se fixent les prix dans le régime dictatorial libéral ou comment les algorithmes font la pluie et le beau temps, selon qu'il s'agit du client ou du vendeur : exemple Air France. Une amie me demande de l'aider à acheter un billet d'avion en ligne. Départ le mardi. Retour le jeudi de la même semaine. Pour, disons, Bucarest. Voyage éclair incontournable. L'aller, prix raisonnable autour de 80 €. Le retour....340€ aux heures qui lui conviendraient. Une idée me vient. Je la déconnecte de son compte Air France (elle a un compte... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2018

Epi Voilà!

Depuis le début de l'été, je suis membre de l'épicerie collaborative et solidaire de Maurepas, l'Epivoilà.Ce matin, je m'étais inscrite pour aller récupérer les commandes faites pour le stock de l'épicerie et pour les membres de cette épicerie.Je me suis donc rendue en compagnie d'un membre plus ancien au lieu de livraison où nous recevons des produits directement d'un collectif de producteurs du Perche.Chemin faisant, nous faisons connaissance. Il s'avère que son fils vient d'entrer en licence d'Economie Gestion à la fac de Saint... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2016

Cinquante nuances de bleu...

Sous toutes les latitudes et depuis que l’homo est devenu sapiens, la structure du cerveau est identique pour chaque être humain. C’est ce que nous apprennent les neurosciences.Ainsi, a-t-on découvert que le cerveau est découpé en zones, découpage plus ou moins plastique, mais identifiable à coup sûr chez chacun. Ces zones sont spécialisées dans des tâches différentes. Le lobe occipital par exemple est activé lorsque nous nous remémorons des images ou bien que nous les imaginons. Lorsque nous nous adonnons à des processus cognitifs... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2016

Anesthésie générale, merci de continuer à dormir

Attention mesdames et messieurs, dans peu de temps, votre cerveau vous sera définitivement prélevé ; vous pourrez tranquillement vous réveiller dans un monde que vous n’avez pas vu se profiler.Certaines Cassandre s’étaient pourtant échinées à tirer la sonnette d’alarme de différentes manières, les seins nus, en chantant, en écrivant, en peignant, en démontrant.Elles n’étaient pas assez sexy sans doute. Ou bien leurs arguments. Ou bien les deux? Moins sexy assurément que les people qui tiennent le haut du pavé.Au fait le haut du... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 janvier 2016

Mariage de raison?

Il est arrivé tout enturbanné de blanc. Il est venu en France, reçu avec les honneurs que l’on doit à un chef d’état.Surtout un chef d’état avec qui les relations économiques doivent se resserrer.Mais lui ou un autre, comment comprendre que la patrie des droits de l’homme puisse accueillir le représentant d’un état dans lesquels ils sont ouvertement bafoués ?Pragmatisme. La raison d’état. Des commandes dans l’aéronautique, le poste le plus important de notre balance commerciale si déficitaire. Pour qu’elle ne plonge pas plus dans... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Prise d’otages

Il est des prises d’otages spectaculaires, violentes, sanglantes et nous savons bien maintenant ce qu’il en est. Elles révulsent le cœur. Elles font trembler pour l’autre, celui qui vit par là-bas, ou qui a un ami, une amie qui aurait pu se trouver là-bas. Elles posent mille questions. Pourquoi chez nous ? Comment ont-ils pu haïr le pays où ils sont nés au point de vouloir le meurtrir, faucher en plein vol tant de vies, si diverses, si pleines de promesses et de joies en boutons ? Comment des hommes, des femmes peuvent-ils entrer de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 janvier 2016

Allez les anciens!

La nuit est encore là. Quelques oiseaux pépient. Ils n’ont pas vu encore que l’hiver s’est installé, insidieux et sournois.Comme la plupart d’entre nous qui continuons à croire à la légèreté du monde.Je me souviens des yeux écarquillés d’une étudiante lorsqu’il y a quelques années, lors d’un cours d’économie, j’avais dit que, selon moi la troisième guerre mondiale avait déjà commencé.-       Comment ça, il n’y a pas de morts ?Non, il n’y avait pas de morts. En tant que tels.Pas chez nous. Pas... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2015

Il est l'heure...(fin)

Le troisième leurre est spirituel. Si l’on ne peut nier que dans chacun des textes fondateurs des grandes religions et des philosophies de sagesse, on peut trouver des pépites d’or et des pierres précieuses, on peut par contre observer la collusion entre la prise en main du spirituel par des appareils, des institutions et le temporel qu’ils servent obséquieusement.Le formatage des consciences est inscrit dans la nature même des institutions religieuses. De même que les chercheurs en management ont mis en évidence la nécessité de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,