couchant_pin

S'asseoir en ce rien
ce lieu sans territoire
déferlant de soi
déferlant sur soi
à la lisière
sur cette ligne de crête
ombre ici
grand soleil là

Se tenir
nu
la peau du dedans dehors
caressée tour à tour
par la pluie lustrale
lavée, baignée, baptisée
étreinte de lave ardente
à la croisée des mondes

Se lever en ce rien
ce lieu sans territoire
racines dans l'obscur
d'où monte sève brûlante
désir puissant.

Percée.
La Lumière
Au commencement...

Encre Mauve, le 29 avril 2019