1812101473

Voici la liste de doléances que je déposerai en mairie d’ici la fin de ce mois de janvier 2019 :

  1. L’établissement du principe de Référendum d’initiative populaire (RIC).
  2. La nomination d’une Constituante chargée d’élaborer les fondations d’une République nouvelle, la 6ème.
  3. L'interdiction de cumul des mandats et l'impossibilité de faire carrière en politique
  4. La protection effective des fragiles de nos sociétés: femmes, enfants, handicapés, malades, personnes âgées, réfugiés et migrants pour ce qui est des humains, des animaux domestiques, d'élevage et sauvage pour ce qui est des animaux, des espaces boisés, de la flore, des rivières et des cours d'eau, des sols pour ce qui est de la nature par toute mesure nécessaire.
  5. La création d’une monnaie nationale, confiée à la Banque de France, permettant au gouvernement d’appliquer les mesures qui suivent en vue de la reconstruction de notre pays et la promotion des monnaies locales ainsi que la promotion des systèmes d'échange locaux permettant de multiplier les échanges non marchands.
  6. La garantie d’un revenu minimum net pour chaque citoyen adulte, chaque ménage et en fonction du nombre d’enfants mineurs à charge, qui ne soit pas inférieur au seuil de pauvreté établi à ce jour à 60% du revenu médian et donc révisable en fonction de l'évolution du dit revenu médian.
  7. Une limitation de l’échelle des revenus de 1 à 20 et une imposition juste des classes les plus fortunées dont le taux d'imposition est au niveau des 10% les plus pauvres car leurs revenus sont sous-estimés, du fait des méthodes d’optimisation, voire d’évasion fiscale.
  8. Une taxation accrue sur toutes les transactions financières puisqu'elles ne sont pas créatrices de valeur ajoutée au sens économique du terme.
  9. Une taxation accrue sur les transmissions de patrimoine à partir d'un seuil à définir.
  10. Une législation facilitant les structures d'entreprise de forme coopérative promouvant la co-décision et une protection de nouveau effective du salarié par la multiplication d'instances pluripartites de poids égal à tous les échelons du territoire.
  11. Le rétablissement des fondements de la sécurité sociale tels qu'ils avaient été posés par Ambroise Croisat.
  12. L’établissement d'urgence de normes écologiques strictes et contraignantes élaborées par une commission d’éthique économique.
  13. La restauration des services publics de première nécessité, placés sous le contrôle de l’État et des collectivités publiques, dans les domaines suivants :
    – la gestion de l’eau, du gaz et de l’électricité ;
    – le logement social ;
    – l’éducation des enfants ;
    – la justice ;
    – la recherche
    – les infrastructures de circulation (routes, autoroutes, chemins de fer…).
  14. La refondation du paysage médiatique, intégrant les nouvelles sources d’informations, en vue d’une information pluraliste et indépendante
  15. Le soutien à la création artistique sous toutes ses formes.

Encre Mauve le 16 janvier 2019