métro

Conversation surréaliste à un guichet de la RATP hier.
Je voulais payer un carnet de tickets en espèces: moins j'utilise ma carte bancaire et plus je suis contente. L'homme au guichet me dit ah! non, c'est en carte bancaire qu'il faut régler.
Moi: je n'aime pas ça, vous ne prenez plus les espèces.
Lui: de toutes façons, nous sommes jeudi saint. Alors...
Moi: ah ouiiiii, c'est sûr (c'est le jour où les chrétiens se souviennent de la trahison de Judas pour quelques pièces d'argent- d'or? et s'abstiennent de se servir d'argent)
Lui: bon, mais par ailleurs, la RATP est remplie de francs maçons.
Moi: ahhhhhh?
Lui: oui, elle a été créée par un franc maçon.
Moi: bon, ça ne veut pas dire qu'il faut l'être pour y travailler. Et puis, ils ont aussi leurs rituels.
Lui: c'est vrai.
Je sors ma carte bancaire. Je paie et je le quitte en lui souhaitant un bon jeudi saint, un peu interloquée et amusée par cet échange de propos absolument inattendus! tout en regrettant de ne pas avoir pu proposer au monsieur de venir discuter à l'air libre!
Mon grain de sel d'économiste cependant: plus on va inciter à se servir de cartes bancaires, plus des bornes automatiques pourront remplacer l'homme; j'ai d'ailleurs vu à la gare montparnasse une allée entière sur 20 mètres, de bornes automatiques, qui faisaient une haie d'honneur aux voyageurs avec leurs valises.
Et il y aura ceux qui seront sur la touche, sans carte bancaire et qui devront faire des kilomètres à pied et des minutes d'attente pour être servis par le malheureux unique guichetier rescapé du grand remplacement de l'homme par la machine. Et ça ce n'est pas surréaliste, C'est d'un réalisme à faire frémir...

 

Encre mauve 29 mars 2018

Photo empruntée au site http://hightech.bfmtv.com/fai/vous-pourrez-enfin-surfer-en-4g-dans-le-metro-parisien-fin-2017-1007603.html