vision2

Un regard dans la nuit
Sur son front une épée
Tranchante
L’oiseau implore le ciel
« Encore un peu de temps pour jouer sur ma lyre »

Les cœurs sont retournés
Les autels fissurés
Au sable de leurs déserts
S’engloutit la lumière
La transe étreint la terre, c’est l’heure des délires.

Des larmes dans les yeux

L’épée tremble et rougit
Ardente
L’oiseau implore encore
« J’ai vu au creux du monde l’empreinte d’un désir »

Les sages femmes marchent
Dans les bois sombres
Patientes
Alors au ciel l’oiseau
S’élève, flèche vivante, emportant leurs soupirs.

Il traverse l’épée
Le sang coule rubis
Ultime sacrifice
Explose la caverne
De la nature entière s’élève un puissant rire.

 

MC Avril 2016