aq martine 0111

 

S’en aller sur la lande
Et s’enivrer de mauve.
Suivre le long fil d’or que trace le soleil
En caressant les flots.
Marcher très lentement au bord de l’horizon.
Croiser de lourds bateaux
Chargés de myrrhe, d’encens,
De cannelle et de poivre.
Saluer les sirènes et chanter avec elles
Quelqu’antique rengaine qui perdait les marins
Aussi bien que l’opium.
Danser avec les vagues et s’emmousser d’écume.
Et à la nuit tombée
S’allonger sur le sable
Et compter les étoiles.


MC. 04 mai 2015