IMG_20150920_183057

Assise à son bureau
elle regardait, pensive
le bassin et puis l'eau
et le poisson hilare
qui sans cesse crachait
des chapelets de bulle.

Ses longs cheveux tressés
en couronne de reine,
le souffle retenu,
sa pensée s'éloignait
vers les bois de bouleaux
de sa terre natale.

Elle n'avait pas pu dire
combien ils lui manquaient:
il parlait tout le temps,
bavard comme la Rémarde
qui longeait leur demeure.

Il était amoureux,
assoiffé de présence
et de reconnaissance.
Elle le laissait l'aimer,
aspirant au silence.

Elle partit avant lui,
rassasiée de ses mots,
bercée de chants d'oiseaux,
et du souffle du vent.

Il trouva d'autres bras
pour apaiser sa peine.
D'autres bras plus musclés
d'éphèbes efféminés....

La femme est l'avenir de l'homme...


MC. Août 2015