Bien souvent j'éprouve la sensation de parler dans le désert- professionnellement bien sûr.  

téléchargement

Et puis, hier, surprise: je croise devant le lycée, une ancienne étudiante, très peu concernée par sa formation - BTS commercial- si peu concernée que je lui avais consacré du temps pour trouver avec elle une solution à son ennui manifeste.
Elle rêvait d'étudier la psycho. Ses parents ne voulaient pas. Je lui ai conseillé d'écouter son rêve dès qu'il lui serait possible de le faire...
Elle a obtenu son BTS en traînant des pieds puis elle s'est inscrite en psycho.

Carl-Gustav-Jung

 5 ans plus tard, elle revient dans le même lycée comme conseillère d'orientation.
Quelle joie de la retrouver bien dans sa peau, heureuse d'être là!
Elle m'a confirmé que ne jamais lâcher ses rêves est essentiel, peu importe le temps qu'ils mettent à se réaliser et puis elle m'a justifié dans ma conception de l'enseignement. Infiniment précieux dans cette mutation de notre métier qui nous confronte de plus en plus à des jeunes en déshérence et dont la difficulté finirait par nous/me faire croire que nous/je ne sommes/suis plus à notre/ma place.
Pourquoi aller chercher ailleurs que là où la vie nous a conduits?
Alors, grand merci J.S de ce retour en beauté au lycée JM!  
Heureuse d'avoir une nouvelle collègue qui saura accompagner les jeunes dans leur quête de sens.

MC Octobre 2014